Recherchez une information

ou par mot clé.



Inf'OGM Projets

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

COTON - Réduction de la consommation d’eau

COTON – Des généticiens de l’Université de Georgia à Albany (en collaboration avec l’Hebrew University et le Weizmann Institute of Sciences) seraient parvenus à localiser les gènes responsables de la consommation d’eau chez le coton. Par la modification de gènes présents dans son génome, ils espèrent (d’ici cinq ans) réduire sa consommation d’eau de 10%.

SOIE - Les araignées convoitées par l’armée américaine

La soie produite par les araignées est résistante, légère, souple et recyclable. Elle intéresse donc l’Armée américaine. Des scientifiques militaires de l’United States Army Soldier and Biological Chemical Command de Natick (Massachusetts) en collaboration avec l’entreprise Nexia (Québec) cherchent à synthétiser cette soie d’araignée, prédateur impossible à domestiquer, en insérant les gènes de deux espèces d’araignées à l’intérieur du génome de cellules rénales de cochons d’inde et de cellules de pis de (...)

POULET - Des ailes transformées en pattes

En modifiant le code génétique de poulets (gène Pitx1), des chercheurs de l’Université de Harvard, (Massachusetts), ont transformé les ailes de poulets en pattes : les pattes additionnelles sont dépourvues de plumes, se terminent par des doigts griffus à demi développés et comportent un certain nombre de muscles qu’on ne retrouve habituellement pas dans les ailes. Cette expérience vise à comprendre comment les membres se développent lors de la croissance du fœtus et devrait ainsi permettre de lutter (...)

COCHON DIETETIQUE - Des épinards dans le cochon

Après avoir inséré un gène d’épinard (appelé FAD2) dans un cochon, des chercheurs de l’université de Kinki (Japon), dirigés par Akira Iritani, ont remarqué que ces "cochons transgéniques" possèdent 20% de graisses saturées de moins que les cochons "traditionnels". Or, cette graisse saturée est à l’origine de la stimulation de la production de cholestérol et de l’apparition de maladies cardio-vasculaires. Il s’agirait du premier succès en matière de gènes végétaux correctement exprimés chez un (...)