Recherchez une information

ou par mot clé.



Inf'OGM Consommation & Economie

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

UNION EUROPÉENNE - Biotechnologies : impacts économiques controversés

Le Centre Commun de Recherche (CCR) note dans un rapport récent, que la biotechnologie est une technologie clé pour l’économie européenne, la création d’emploi et le développement durable. Mais il reconnaît que jusqu’à présent, les lieux et manières dont sont utilisés les produits et procédures biotechnologiques sont peu connus. Il précise aussi que les PGM “ne représentent qu’une petite partie des [biotechnologies dans le secteur alimentaire]. Le secteur utilise la biotechnologie de nombreuses façons, y (...)

FRANCE - Des croissants transgéniques

Les détectives de Greenpeace ont identifié un produit étiqueté comme contenant des OGM dans un supermarché Leclerc [1]. Pour la direction des magasins Leclerc, il s’agit d’une “erreur d’étiquetage”. Cette enseigne s’est engagée à modifier les étiquettes et a réitéré fermement son engagement de ne pas commercialiser sous sa marque des produits contenant des PGM. Selon Arnaud Apoteker, “nous refusons par avance toute stratégie qui consisterait à habituer subrepticement les consommateurs à la présence de PGM (...)

INTERNATIONAL - Riz sous surveillance

L’Union européenne et la Russie ont décidé de contrôler les exportations pakistanaises de riz. Ainsi, la Russie souhaite connaître les contrôles réalisés pour garantir l’absence de riz GM dans les lots exportés pour la consommation humaine, la nature des insecticides et herbicides utilisés et les pratiques suivies de la production à la transformation. L’UE souhaite connaître les procédures de contrôles et avoir un état des lieux des cultures de riz GM. Actuellement, l’UE désire augmenter ses importations de (...)

UE - Du maïs GM illégal

Greenpeace a découvert, le 10 avril 2007, que la cargaison de maïs débarquée à Rotterdam par le cargo Pakrac, était contaminée à 2,4% par le maïs GM Herculex RW59122 de Pioneer / Dow Agrosciences (non autorisé dans l’UE) et à 20% par le maïs Mon863 de Monsanto. Le cargo a d’abord débarqué une partie de sa cargaison (16 000 tonnes selon le capitaine du port de Dublin) en Irlande, sous forme de gluten de maïs. Le capitaine du cargo a déclaré que les autorités états-uniennes avaient certifié la cargaison comme (...)