Recherchez une information

ou par mot clé.



Inf'OGM Actualité, juillet 2010

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

Etats-Unis - OGM : Monsanto à l’amende pour violation de la loi sur les pesticides

Aux Etats-Unis, l’agence de protection de l’environnement (EPA) a annoncé le 8 juillet 2010 que Monsanto avait accepté de payer une amende de 2,5 millions de dollars pour violation de la réglementation sur les pesticides dans le cadre de la commercialisation de son coton Bt génétiquement modifié (Bollgard et Bollgard II). Aux Etats-Unis, certains OGM sont soumis à la réglementation sur les pesticides, ce qui n’est pas le cas en Europe, malgré des demandes régulières des ONG. Concrètement, Monsanto a (...)

ESPAGNE - Deux champs d’OGM détruits

Le 12 juillet 2010, plusieurs dizaines de militants ont détruit deux essais en champs de maïs génétiquement modifié appartenant à Syngenta, dans la commune de Torroella de Montgrí, en Catalogne.
Dans un communiqué de presse, ils expliquent ainsi leur action : "Nous avons détruit ouvertement l’essai de plantes génétiquement modifiées appartenant à Syngenta parce que, selon nous, ce genre d’action directe constitue la meilleure façon de répondre à la politique du fait accompli par laquelle le gouvernement (...)

OGM : la Commission présente officiellement ses plans

Pour rappel, Inf’OGM a lancé une pétition pour exiger la réévaluation des OGM !
Déjà plus de 5700 signatures.
Merci de votre soutien.

SUISSE - Blé OGM : un seul transgène responsable de résultats opposés entre les cultures en serres et en plein champ

Une équipe de scientifiques de l’Université de Zurich (Suisse) a cultivé sous serre et en plein champ des lignées de blé génétiquement modifiées pour résister à l’oïdium (gène Pm3b). Cette étude a été menée dans le cadre du programme de recherche national « Utilité et risques de la dissémination des plantes génétiquement modifiées » (PNR 59) mis en place suite au moratoire suisse pour obtenir des données fiables en vue d’une possible réautorisation des cultures transgéniques dans ce pays. Les chercheurs constatent (...)

ETATS-UNIS - Riz OGM contaminé, Bayer totalise près de 49 millions de dollars d’amendes

Le 14 juillet 2010, le tribunal de St Louis, dans le Missouri, a condamné Bayer à payer plus de 390 000 euros [1] de dommages et intérêts à Danny Deshotels, riziculteur en Louisiane.C’est la cinquième Cour qui condamne l’entreprise Bayer à payer des dommages et intérêts aux agriculteurs qui ont subi des pertes économiques suite à la contamination du riz conventionnel par des variétés transgéniques "Liberty Link" [2].Ce procès n’est pas le dernier : environ 500 autres procès sont en instance, ce qui (...)

CHINE - Du riz contaminé par des OGM

A l’heure où, aux Etats-Unis, Bayer est jugé responsable des pertes financières des riziculteurs suite à une importante contamination par du riz génétiquement modifié (survenue en 2006), en Chine, Greenpeace a découvert, courant juillet, que les réserves nationales chinoises et deux supermarchés, Wal-Mart et Zhongbai, distribuaient du riz contaminé par une variété transgénique interdite (le riz Bt63 produisant une toxine insecticide). Greenpeace suppose que ce riz a été cultivé dans la province de (...)

INDE - Refus des essais en champs d’arachide OGM

En Inde, l’organe en charge de l’évaluation des plantes génétiquement modifiées (Genetic Engineering Approval Committee, GEAC) a rejeté, le 9 juin 2010, la demande faite par l’Université des sciences agricoles de Dharwad, d’expérimenter en champs deux arachides génétiquement modifiées censées résister à la sécheresse et à la salinité (DREB2A et PDH). La raison du refus est que cette arachide GM contient le gène « marqueur » glucuronidase A (GusA), produit naturellement par Escherichia coli et codant pour la (...)

AMERIQUE LATINE - Le soja OGM, un soja "responsable" ?

Le 21 juillet, l’association de la Table ronde pour un soja responsable (RTRS) a rendu publics les principes et critères retenus pour la définition du soja responsable. Gros point noir : le soja génétiquement modifié n’est pas explicitement exclu des critères pour valider le soja comme « responsable ». Le soja Round-up ready (tolérant le glyphosate) pourrait donc être labellisé « soja responsable ».
Le fruit d’un consensus entre des organisations peu représentatives ?
La table ronde a été créée en 2004 (...)

MEXIQUE - Du maïs OGM autorisé sur plus de 1000 hectares

Après plus de dix ans de moratoire sur la culture du maïs transgénique, le Mexique vient d’autoriser plus de mille hectares de maïs transgénique. Le moratoire avait été rompu officiellement dès 2009, quand le gouvernement avait autorisé des essais en champ de maïs GM sur 12,7 hectares. Interrogée par la Jornada, Silvia Ribeiro, de l’ONG ETC Group nous informe que le gouvernement a donné son aval "sans tenir compte des résultats de sa supposée recherche". La demande a été faite par les entreprises (...)

UE - Coexistence entre OGM et non OGM : la Commission assouplit (un peu) ses recommandations

Le 13 juillet 2010, la Commission européenne a publié, parallèlement à sa proposition concernant la gestion des autorisations, de « nouvelles lignes directrices » sur la coexistence des filières GM et non GM. Ces lignes directrices viennent assouplir les précédentes, qui dataient de 2003, et comme elles, ce sont des recommandations non contraignantes. Ces principes édictés par la Commission européenne doivent permettre de limiter les différences entre les réglementations nationales.
Certains grands (...)

IRLANDE - Du maïs OGM illégal découvert et détruit

Le 3 juin 2010, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation d’Irlande a découvert que des essais de maïs conventionnel (variété PR39T83, de Pioneer Hi-Bred) étaient contaminés à hauteur de 0,3% (soit trois plants GM pour 1000 plants cultivés) par du maïs Nk603 de Monsanto, maïs illégal à la culture sur le territoire européen et en a informé le ministère de l’Environnement. Ce dernier n’a révélé publiquement cette contamination qu’un mois plus tard, le 22 juillet 2010, par un communiqué de (...)

FRANCE - HCB : La pomme de terre OGM Amflora n’a que peu d’intérêt et soulève de nombreuses questions juridiques et scientifiques

Aujourd’hui, mercredi 28 juillet 2010, le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) vient de rendre son avis sur la pomme de terre génétiquement modifiée Amflora, suite à une saisine du ministère de l’Agriculture en date du 11 mars 2010. Autorisée à la culture le 2 mars 2010, cette pomme de terre a été génétiquement modifiée pour produire "un amidon (ou fécule de pomme de terre) enrichi en amylopectine, composant utilisé en industrie, notamment pour la fabrication de papier, de colles, d’adhésifs, etc. [...] (...)

UE - Six maïs OGM autorisés par la Commission européenne

Le 28 juillet 2010, la Commission européenne a finalisé le processus d’autorisation de cinq maïs génétiquement modifiés : deux mis au point par Pioneer Hi-Bred (1507x59122, 59122x1507xNK603), deux par Monsanto (Mon88017xMON810 et Mon89034xNK603) et un par Syngenta (Bt11xGA21). Ces maïs GM sont autorisés, pour dix ans, uniquement pour l’alimentation humaine et animale.La Commission européenne a aussi autorisé le renouvellement du maïs Bt11, de Syngenta. Ces décisions finales revenaient à la Commission (...)

FRANCE - Les Faucheurs volontaires ne seront pas jugés par la CEDH

Le 28 juillet 2010, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé, à l’unanimité, "irrecevable" le recours exercé par les neuf Faucheurs volontaires qui avaient "neutralisé" une parcelle de maïs OGM à Guyancourt (Yvelines, 78) en 2003. Les neuf prévenus avaient été relaxés, en première instance, en 2006, par le tribunal de Versailles mais condamnés en appel en 2007 à trois mois de prison avec sursis et à 1 000 euros d’amende chacun. Concernant l’argument soulevé de l’atteinte à la santé et à (...)

ITALIE - Des agriculteurs menacent le moratoire sur le maïs OGM

En Italie, début 2010, des agriculteurs du Frioul avaient menacé le gouvernement de cultiver du maïs OGM, en dépit du moratoire réaffirmé par le ministre de l’Agriculture. Début juillet, un agriculteur, Giorgio Fidenato et un ancien journaliste, Leonardo Facco, ont revendiqué dans un article publié par Nature Biotechnology avoir semé « dans un acte de désobéissance civile » du maïs GM. Une vidéo publiée sur YouTube les montre en train de planter le maïs GM. Une analyse, commandée par Greenpeace et réalisée (...)

Maïs OGM T25 - La fin du moratoire français sur la culture des OGM ?

Le 20 juillet, à la demande de plusieurs entreprises semencières, le ministre de l’Agriculture, Bruno Lemaire, a inscrit au catalogue français 36 variétés de maïs génétiquement modifié Mon810 et deux variétés de maïs GM T25. L’inscription des deux variétés de maïs T25 pourrait signifier la fin du moratoire français sur la culture commerciale des OGM, et l’entrée dans les champs européens de cette plante tolérante à un herbicide. Inf’OGM demande que toute la transparence soit faite sur cette affaire.
Les maïs (...)

OGM - La culture du maïs T25, récemment autorisée en Europe, vient d’être interdite en Brésil