Recherchez une information

ou par mot clé.



Inf'OGM Actualité, août 2010

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

COLOMBIE - Autorisation du soja OGM

Le gouvernement colombien a autorisé le 17 juillet 2010 [1] la culture commerciale du soja génétiquement modifié pour tolérer l’herbicide Roundup (MON-04032-6). Les cultures auront lieu dans la province d’Orinoco.Le même jour, ont été autorisés pour l’alimentation du bétail, quatre OGM :
le maïs GA 21 (Syngenta),
le maïs Lysine LY038 (Monsanto),
le maïs MIR 162 x Bt11 x GA21 (Syngenta),
et le soja GAT (DuPont).
Enfin, le gouvernement a aussi étendu les zones où la culture du coton transgénique (...)

FRANCE - Neutralisation de vigne OGM par les Faucheurs Volontaires

Dimanche 15 août 2010, à 5 heures du matin, les Faucheurs volontaires ont "neutralisé" l’essai de vignes GM mis en place par l’Inra de Colmar, en détruisant 70 pieds de vignes. Les Faucheurs volontaires expliquent dans leur communiqué de presse que cet essai a été détruit "parce que les champs d’expérimentation d’OGM sont le premier pas d’une démarche commerciale visant à imposer, avec l’aval de la Commission européenne, des cultures actuellement non autorisées, et surtout non plébiscitées ni par la (...)

ROUMANIE - La région de Hartibaciu souhaite devenir une zone sans OGM

Une nouvelle zone sans OGM est en passe d’être décrétée en Roumanie, annonce un communiqué de presse conjoint du Groupe d’Action locale de la micro-région de Hartibaciu (GAL) et de l’association InfOMG. La micro-région Hartibaciu est située sur le canton de Sibuis. Le GAL est une association née en 2007 et qui regroupe 9 personnalités, 13 entreprises, des administrations publiques (dont 12 communes et une ville , 15 ONG, un groupe de volontaires et deux groupes d’initiative de Rome, qui vise un (...)

FRANCE – Des pieds de vigne GM « neutralisés »

Dans la nuit du 14 au 15 août 2010, des Faucheurs volontaires ont arraché 70 pieds de vigne, modifiés génétiquement pour résister au virus du court-noué. L’autorisation de cet essai venait d’être prolongée trois mois plus tôt par le gouvernement français. Interpellés par les gendarmes sur le lieu même de l’action, les faucheurs volontaires ont depuis été mis en examen.
Selon un communiqué de presse du 15 août, le collectif des Faucheurs volontaires explique son action : « les champs d’expérimentation d’OGM (...)