Recherchez une information

ou par mot clé.



Inf'OGM Actions citoyennes

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

FRANCE - Empêcher une loi génétiquement modifiée !

Alors que la France est en train de transposer la directive 2001/18, un collectif d’associations [1, APE, Cohérence, Confédération Paysanne, Greenpeace, Attac, Fnab, Biocoop, (...)' id='nh1'>1] lance une campagne commune, craignant “une loi laxiste”. “Face à cette volonté affichée d’accepter une pollution génétique, incontrôlable et irréversible, à l’aide de seuils de contamination laxistes, [il demande] la suspension immédiate de tous les essais en pleins champs et l’interdiction des cultures (...)

FRANCE - Plainte contre la moléculture

France Nature Environnement, le CRII -GEN et Champs Libre ont déposé deux recours, en référé et sur le fond, auprès du Tribunal administratif de Clermont-Ferrand contre deux décisions du Ministère de l’Agriculture (du 27 avril 2005) autorisant des essais en plein champ (20 ha) de plantes génétiquement modifiées de Meristem Therapeutics pour produire de la lipase gastrique et des anticorps pour des applications en cancérologie. Le 22 juin, le Tribunal a jugé le référé et a conclu qu’il n’y avait pas (...)

CANADA - Trois fonctionnaires critiques réhabilités

Trois fonctionnaires du Ministère canadien de la Santé - Shiv Chopra, Margaret Haydon et Gerard Lambert, qui, il y a trois ans, avaient ouvertement dénoncé l’hormone recombinante de croissance et les procédures d’autorisation, ont été licenciés. Ils ont donc porté plainte auprès du Bureau de l’Intégrité du Service Public (Public service integrity office - PSIO). Or, le PSIO, le 21 mars 2003, n’a pas accepté cette plainte. Les trois licenciés ont donc attaqué cette décision devant la cour fédérale et le 29 (...)

TAIWAN - Etiquetage complet demandé

Le 25 mai 2005, la Consumers’ Foundation a demandé au gouvernement qu’il oblige l’industrie agro-alimentaire à étiqueter tous les produits contenant des OGM y compris quand ils sont vendus transformés (restaurants, boulangeries, etc...). En effet, actuellement, le gouvernement impose cet étiquetage uniquement sur les produits emballés de maïs et de soja. Selon le Conseil de l’Agriculture, Taïwan importe annuellement 5 millions de tonnes de maïs et 2 millions de tonnes de soja dont environ 30% d’origine (...)

FRANCE - Procès des 11 faucheurs d’Avelin

11 militants anti-OGM (dont trois élus Verts, des militants de la Confédération paysanne et de la Confédération nationale du travail) devaient être jugés le 14 juin par le tribunal de Lille. Finalement, le procès a été repoussé au 29 septembre devant la 5ème chambre correctionnelle de Lille. Pour les prévenus, l’objectif, atteint, du 14 juin était de réclamer, avec l’aide de leur avocat Me Riglaire, l’organisation du procès en collégialité, c’est-à-dire avec trois magistrats. “Nous risquons quand même cinq (...)

FRANCE - Semeurs, faucheurs, même délit !

Pour l’industrie de la semence et des phytosanitaires (plateforme GNIS, UIPP, CFS), faucher un champ d’OGM ou le semer représente un délit de même nature. Ainsi, elle souhaite la condamnation des auteurs du “sur-semis” d’un essai d’OGM à Valdivienne (Vienne) (cf. Inf’OGM n°64) et se dit satisfaite “de la demande ministérielle adressée au préfet de la Vienne de saisir le procureur à des fins de poursuites à l’encontre des activistes” et espère “de sévères condamnations”. Les organisations professionnelles (...)