Recherchez une information

ou par mot clé.



Inf'OGM Actions citoyennes

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

FRANCE - Non à la vigne transgénique

L’association Terre et Vin du Monde, qui réunit plusieurs centaines de viticulteurs de France, d’Allemagne, d’Espagne et des Etats-Unis, a annoncé, le 8 juillet 2004, qu’elle demandait l’interdiction des OGM dans le vin, que ce soit dans la vigne ou les produits utilisés en oenologie comme la levure. L’association, née en 2001, rappelle que l’Institut national des appellations d’origine a interdit, en 2002, toute utilisation des OGM dans les appellations d’origine contrôlée (AOC) en France. Mais Terre (...)

FRANCE - Irrégularités dans les essais en champ

Le 1er juillet 2004, une délégation conduite par la Confédération paysanne a dénoncé auprès du Préfet du Lot et Garonne (47) et du responsable à l’agriculture, deux irrégularités concernant un essai de maïs OGM sur la commune de Saint Pé Saint Simon : premièrement, le non-respect, vérifié par système GPS, de la distance d’isolement de 400 m, à côté de maïs bio et de maïs conventionnel, prescrite dans la décision d’autorisation du 1er juin 2004 du Ministère de l’Agriculture ; et, deuxièmement, le "défaut" dans la (...)

FRANCE - Des huiles au soja transgénique

Les détectives OGM de Greenpeace ont repéré dans divers hypermarchés Auchan des huiles de soja à base d’OGM, des marques Amphora (de la Associated Oil Packers, filiale de Cargill) et Maurel (de Huilor). Les 14 autres produits trouvés par les détectives étaient des produits relativement peu répandus et dont seulement un ingrédient ou un additif mineur était issu d’OGM. Greenpeace propose donc d’écrire à la Direction de (...)

FAO - Rapport contesté par les ONG

Le 17 mai dernier, la FAO mentionnait l’utilisation des OGM comme moyen pour les pays du sud d’améliorer leur condition agricole (cf. Inf’OGM, n°54). En réaction, une lettre ouverte adressée à Jacques Diouf, directeur de la FAO, a été signée par plus de 650 organisations et 800 individus dans 83 pays). Pour les signataires, la FAO “n’a pas respecté ses engagements de consulter les organisations des petits producteurs agricoles et la société civile en maintenant avec eux un dialogue ouvert”. Ils (...)

FINLANDE - Destruction d’arbres transgéniques

Des opposants ont déraciné ou abattu les 400 bouleaux génétiquement modifiés, situés sur l’unique site d’étude consacré aux arbres génétiquement modifiés, à Punkaharju. “Cette recherche avait pour but de déterminer les éventuels effets environnementaux de la réalisation d’études sur site au moyen d’organismes génétiquement modifiés. Les conclusions que l’on aurait pu en tirer auraient été extrêmement importantes”, a déclaré J. Haggman, responsable du site de Punkaharju. La recherche en question tâchait de trouver (...)

ALLEMAGNE - Destruction de blé transgénique

Un champ de 400 m2 où poussait du blé génétiquement modifié (de Syngenta) a été détruit, près de Bernburg (Saxon-Anhalt). Des essais en champ sont actuellement cultivés dans plus de 7 Landers sur 16 : Baden-Württemberg, Bavaria, Brandenburg, Mecklenburg-Western Pommerania, Saxony, Thuringia et Saxony-Anhalt. Le gouvernement de Saxon-Anhalt a précisé que des OGM étaient cultivés sur 29 sites que l’Etat avait gardés secrets. Le Ministre de l’Etat à l’Economie, Horst Rehberge, a précisé que son gouvernement (...)

ESPAGNE - Du blé transgénique arraché

Le 3 juillet 2004, à Gimenells (Catalogne) un champ cultivé avec du blé génétiquement modifié pour améliorer l’usage de l’azote, a été détruit par les militants de la plateforme “Transgènics Fora !”. Cet essai était financé par l’Union européenne, l’Institut Technique de Recherche Agricole du Gouvernement Catalan (IRTA), l’Université de Barcelone et d’autres instituts de recherche de France et d’Angleterre. La Plateforme dénonce le fait que les instituts publics contribuent au développement des OGM et que le (...)