Recherchez une information

ou par mot clé.



Inf'OGM ACTU n°17, février 2009

Inf'OGM le journal est un bimestriel de 32 pages qui vous informe sur l'actualité des OGM et des semences de façon critique et contextualisée.

Soutenez une information indépendante, abonnez-vous.

INDE - L’aubergine GM Bt est mal évaluée, selon le Professeur Séralini

Mahyco, entreprise semencière indienne dont Monsanto est actionnaire à 26%, a demandé l’autorisation commerciale pour la mise en culture d’une aubergine GM Bt, produisant une protéine insecticide mal connue contenant des séquences modifiées Cry1Ab et Cry1Ac . Le Pr. Gilles-Eric Séralini, de l’Université de Caen, mandaté officiellement par Greenpeace Inde pour fournir un avis scientifique sur ce dossier, conclut que cette aubergine Bt pourrait présenter des risques importants pour la santé humaine et (...)

UE - La Commission européenne continue sa croisade pro-OGM

Le 21 janvier, la Commission européenne (CE) a proposé aux Etats-membres de prendre plusieurs décisions majeures sur le dossier des OGM. La Commission confirme ainsi sa tendance à vouloir introduire les OGM en Europe. La Commission européenne propose l’autorisation de la culture des maïs 1507 et Bt11 La CE a proposé aux Etats-membres d’autoriser la culture de deux maïs GM, le TC1507 de Pioneer et le Bt11 de Syngenta, tous deux résistants à un insecte et tolérants le glyphosate. Ainsi, le feuilleton (...)

FRANCE - Loi OGM : décret sur l’étiquetage des OGM à usage confiné

Après les deux décrets sur le fonctionnement du Haut conseil des biotechnologies et du Comité de surveillance du territoire (cf. Inf’OGM ACTU n°16, Difficile mise en application de la loi sur les OGM), un troisième texte d’application de la loi a été publié mi-janvier : le décret sur l’étiquetage des OGM mis à disposition des tiers à l’occasion d’une utilisation confinée [1].Lorsque les OGM utilisés dans une installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE) sont mis à la disposition des tiers (...)

L’AOC Rigotte de Condrieu exclut les OGM

La Rigotte de Condrieu est un fromage de chèvre à pâte molle, issu des Monts du Pilat, dans la Loire (42). Ce fromage bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée (AOC) depuis début 2008, et depuis janvier 2009, le décret qui détermine une partie de son cahier des charges exclut les OGM de l’alimentation des animaux : « Seuls sont autorisés dans l’alimentation des animaux les végétaux, coproduits et aliments complémentaires issus de produits non transgéniques [...]. L’implantation de cultures (...)

Communes sans OGM : un regain de mobilisation

Après la Ville de Le Thor, qui a vu sa délibération validée par le tribunal administratif ), d’autres villes et villages de France ont décidé de relancer, à leur manière, le débat sur les OGM et la possibilité pour une commune de décider de la présence ou non de ces organismes hautement polémiques.
A Pamiers, en Ariège, lors du premier conseil municipal de l’année, le 15 janvier 2009, le socialiste Michel Teychenné prend la parole et met sur la table la question de la culture des OGM sur le territoire (...)

UE - Une marque privée pour contrer les OGM dans la bio

Le 1er janvier 2009, est entré en vigueur le nouveau règlement européen sur l’agriculture bio . Il harmonise au niveau européen les cahiers des charges auparavant applicables dans chaque Etat-membre. Si une interdiction claire de l’utilisation d’OGM est maintenue, ce nouveau règlement admet qu’un produit biologique peut contenir jusqu’à 0,9% d’OGM. Par ailleurs, dans son objectif d’harmonisation, il exclut les possibilités pour les Etats-membres de mettre en place des cahiers des charges plus stricts. (...)

UE – Etats-Unis et Chine : principales sources de contaminations alimentaires par des OGM en 2008

Le système d’alertes rapides pour l’alimentation humaine ou animale, mis en place par la Commission européenne (DG Santé) en 1979, a enregistré en 2008, 35 contaminations officielles par des PGM (contre 74 en 2007). Ces contaminations ont été découvertes lors de contrôles effectués par les Etats-membres sur leur territoire ou à leurs frontières. Elles impliquaient du riz LL601 dans neuf cas, du riz LL62 dans un cas, du riz Bt63 dans 19 cas, du maïs Mir604 dans trois cas et des PGM inconnues dans trois (...)

Les résultats des contrôles en 2007 toujours secrets

Les résultats des contrôles effectués en 2007 par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) sur les semences produites en France et les produits alimentaires, tout comme ceux effectués par la Direction Générale de l’Alimentation (DGAl) sur les semences importées, ne sont toujours pas rendus publics. Ces contrôles portent notamment sur les contaminations par des PGM. Inf’OGM a interrogé le ministère de l’Agriculture et la DGCCRF pour connaître le (...)

UE – Deux nouvelles PGM (œillet et colza) attendent l’autorisation de la Commission

Le 19 janvier 2009, les ministres européens de l’Agriculture devaient se prononcer sur une proposition de la Commission européenne (CE) qui souhaitait autoriser deux plantes transgéniques : l’œillet 123.8.12 (ou Moonaqua) et le colza T45. Mais ce jour-là, aucune majorité qualifiée n’a été atteinte, renvoyant donc ces deux dossiers à la CE qui validera très probablement sa propre proposition . Pour le colza T45, 12 pays ont voté en sa faveur, 14 contre et l’Irlande s’est abstenue. Au niveau des experts, (...)

BELGIQUE - L’essai de peupliers transgéniques toujours en débat

Le Conseil d’Etat, dans un arrêt en date du 30 décembre 2008, a suspendu le refus des ministres fédéraux de la Santé et de l’Energie, respectivement Laurette Onkelinx et Paul Magnette, d’autoriser un essai en champ de peupliers transgéniques, destinés à la production de bio-éthanol et mené par l’Institut flamand de biotechnologie (VIB) . En mai 2008, les ministres s’étaient opposés à l’avis favorable - mais limité à cet essai spécifique - rendu par le Conseil de biosécurité . Un recours devant le Conseil (...)

LETTONIE - Le ministre soutenu par la population dans son opposition aux OGM

En décembre 2008, le ministère de l’Environnement letton a lancé une consultation sur son site internet :« Pour ou contre les OGM en Lettonie ». Deux mois après, en janvier 2009, le ministère annonce, dans un communiqué de presse [1], avoir déjà recueilli 27 000 votes (sur une population de plus de 2,2 millions) et reçu un grand nombre de questions. Il constate que 95% des votants sont opposés à la culture d’OGM en Lettonie, 94% sont opposés à l’utilisation d’OGM dans l’alimentation animale et 91% (...)

ROYAUME-UNI – Encore du colza conventionnel contaminé par un colza GM interdit à la culture

Le Royaume-uni vient de connaître son deuxième cas récent de contamination d’essai en champs de colza conventionnel par du colza transgénique. Après les essais contaminés et détruits en Ecosse , ce sont des essais situés à Somerset, en Angleterre, qui ont été identifiés comme contaminés . L’enquête du ministère britannique de l’Environnement et des Affaires Rurales (DEFRA) a établi que la plante contaminante était un colza transgénique GT73, appartenant à Monsanto et autorisé dans l’UE pour l’importation et (...)

Riz doré : une mystification ?

Alors que les premières générations de riz doré, génétiquement modifié pour produire du beta-carotène (pro-vitamine A) ont maintenant plus de dix ans, les questions concernant la qualité et la sécurité de ce riz ne sont toujours pas résolues, selon une étude réalisée par Foodwatch . Tout d’abord, il est important de rappeler que le premier projet de riz doré a été abandonné par les responsables eux-mêmes, du fait de la trop petite quantité de pro-vitamine A dans les grains. En 2005, un riz doré 2 a alors fait (...)

La contradiction du WWF sur la question du soja au niveau mondial

« Oui à l’exportation du soja par les pays du Sud... mais n’en mangeons pas au Nord ». Telle semble être la position ambiguë de l’organisation écologiste WWF, qui vient de publier un rapport intitulé « Vers plus d’indépendance en soja d’importation pour l’alimentation animale en Europe : le cas de la France » . Ce rapport rappelle, en introduction, que « l’agriculture française est la première consommatrice européenne de soja avec 4,5 millions de tonnes importées chaque année. Sachant qu’un Français mange en (...)

Togo : Adoption d’une loi sur les OGM

Le 30 décembre 2008, les députés des trois groupes parlementaires à l’Assemblée nationale ont adopté à l’unanimité la loi portant sur la prévention des risques biotechnologiques. Cette loi prévoit, entre autres et conformément au Protocole de Cartagena, une sensibilisation des populations sur les avantages et les risques potentiels liés à l’utilisation de la biotechnologie moderne, et plus particulièrement des OGM. En théorie, cette loi est censée permettre la prévention des risques biotechnologiques : (...)

ETATS-UNIS - De moins en moins d’enthousiasme pour les OGM

Dans un article scientifique récent, Sylvie Bonny, chercheuse à l’Inra, analyse plusieurs sondages d’opinion sur les PGM réalisés depuis plusieurs années en Europe et aux Etas-Unis [1]. Elle conclut que les opinions des citoyens états-uniens et européens sur le sujet des PGM tendent à se rapprocher : les états-uniens se montrent moins confiants dans les PGM, et les européens moins craintifs. Mais, précise l’étude, « le niveau d’opposition aux OGM reste très élevé en Europe et se durcit même dans certains (...)

ETATS-UNIS – Comment se protéger des contaminations des PGM… « étrangères » ?

Un audit interne du ministère de l’Agriculture, conduit par le Bureau de l’Inspection Générale de ce ministère, conclut que la filière alimentaire de ce pays est exposée à un risque de contamination par importation de PGM non autorisées . Le rapport souligne la possibilité que la politique de contrôle des importations de plantes GM devienne rapidement obsolète au regard des surfaces croissantes de productions. Et d’ajouter que le ministère ne dispose actuellement d’aucune procédure pour identifier une (...)

ETATS-UNIS - La nomination du ministre de l’Agriculture inquiète les agriculteurs bio

Tom Vilsack, ancien gouverneur de l’Iowa, a été nommé au ministère de l’Agriculture, dans le nouveau gouvernement Obama. Il est considéré par les associations bio, notamment l’Organic Consumers association , comme « très porté sur les biotechnologies et les OGM » et notamment les PGM destinées à produire des molécules thérapeutiques. En septembre 2001, il a reçu le prix de la Biotechnology Industry Organization comme « Gouverneur de l’Année » pour son support de la recherche en agriculture biotechnologique. (...)

AUSTRALIE - Colzas GM et non GM : des rendements égaux la première année

En 2008, l’organisme australien d’essais des variétés (NVT) a testé pour la première fois quatre variétés de canola transgénique (le canola est un colza avec un faible taux d’acide érucique) en cinq lieux différents . Ces essais ont comparé le rendement de 26 variétés de canola conçues pour tolérer des herbicides : quatre variétés transgéniques tolérant le roundup (Roundup Ready), sept variétés mutées tolérant l’imidiazolinone (Clearfield, obtenues par mutagénèse) et 15 variétés obtenues par croisement (...)