Boutique
Recherche avancée
Information critique & indépendante sur les OGM, les biotechnologies et les semences

L’entreprise Cibus a mis au point un colza rendu résistant aux herbicides par mutagénèse dirigée. Cette technique fait partie du paquet des nouvelles techniques de biotechnologie dont le statut légal n’est pas encore connu. L’Union européenne doit en effet toujours répondre si oui ou non les produits issus de ces modifications du vivant donnent des OGM. En attendant cette réponse, Cibus fait du porte-à-porte auprès de différents États membres pour connaître leur position nationale. Ainsi, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Suède et la Finlande ont déjà officiellement répondu à Cibus. De leur côté, les Pays-Bas et la République tchèque avaient, eux, adopté une position de principe sans avoir été interpelés par Cibus. Bilan : la République tchèque défend que la mutagénèse dirigée donne des OGM, mais les cinq autres estiment que cette biotechnologie n’a rien à faire avec la législation « OGM ».

FRANCE : La mobilisation des Faucheurs s’intensifie

Christophe NOISETTE, 7 avril 2015

« Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage ». Céline Imart, jeune agricultrice qui, dans une conférence filmée, prétend démonter les idées reçues sur l’agriculture, ne procède pas différemment par rapport à l’action des Faucheurs volontaires. Cette dernière affirme avec aplomb que « les Faucheurs, ils le savent très bien, s’il ne le savent pas c’est dramatique, que pour empêcher les OGM en France c’est pas de faucher des parcelles de la recherche publique qu’il faudrait faire mais plutôt d’aller bloquer les (...)

Les plantes tolérant les herbicides attaquées au Conseil d’État

Pauline VERRIERE, 1er avril 2015

Depuis 2010, une partie de la société civile française s’est mobilisée pour contrer le développement des variétés rendues tolérantes aux herbicides (VrTH). En 2012, plusieurs organisations se sont réunies au sein du collectif de l’Appel de Poitiers, notamment pour interpeller les ministres de l’Environnement et de l’Agriculture. Ce collectif pointe du doigt des OGM qui ne disent pas leur nom, l’augmentation des quantités d’herbicides utilisées, inhérents à ces plantes et l’absence de toute évaluation des (...)

 
Le dernier numéro d'Inf'OGM
- Débat Gnis / RSP : dialogue de sourds sur la sélection variétale
- Interférence ARN : 20 ans d’autorisations commerciales... sans évaluation
- MOBILISATION - Des actes, pas des discours
- Plus fort que Dieu : l’évolution assistée par les humains !
- Semences paysannes et savoir-faire à l’honneur
- UE : chaque État pourra-t-il vraiment interdire les OGM ?
- Volontaire et obligatoire ! La Conf’ n’en veut pas !
 
Le reste de l'actualité

OGM en Suisse : les cantons font pression sur le fédéral, 27 mars 2015


La Malaisie abandonne le « moustique OGM » contre la dengue, 26 mars 2015


OGM : le HCB est mort, vive le HCB ! , 19 mars 2015


OGM : méganucléases ou Talen, Cellectis renforce sa position, 18 mars 2015


ESPAGNE - Maïs OGM ou conventionnels : les mêmes rendements, 12 mars 2015


ETATS-UNIS – OGM : la pomme cisgénique « Arctic » autorisée, 12 mars 2015


La Guyane voudrait interdire les OGM : le peut-elle ?, 18 février 2015


OGM - Le premier soja roundup ready « open source », 17 février 2015


OGM : selon Monsanto, une modification génétique peut en cacher une autre, 9 février 2015


OGM : quand l’industrie noyaute la littérature scientifique, 6 février 2015


OGM : impacts de la protéine modifiée Bt sur la faune aquatique, 6 février 2015


Surfaces mondiales d’OGM en 2014 : +3,6% dans un monde de plus en plus polarisé, 29 janvier 2015


Viêt-nam - OGM : trois maïs autorisés à la culture en 2014, 26 janvier 2015


OGM - Fin du débat sur les interdictions nationales, 13 janvier 2015


Attentats : la réaction de membres d’Inf’OGM, 8 janvier 2015


Horreur, amitié, détermination, 8 janvier 2015